ACTUALITÉS|

C’est sur un immeuble mis à disposition par le bailleur Est Métropole Habitat que l’entreprise de peinture/ravalement de façade Chanel a testé cet été le dispositif Bardfast, développé en interne. « Nous avons conçu un panneau de bardage de grande dimension pouvant aller jusqu’à 15m² qui se clipse en quatre points d’accroche au mur. Ce chantier expérimental nous permet de mettre en œuvre in situ ce produit et d’apporter les améliorations nécessaires avant son déploiement à plus grande échelle » indique Dominique Aubry, directeur général de l’entreprise basée à Vénissieux (Rhône).

 

« Être acteur de notre propre développement » 

 

Préfabriqués, ces panneaux à structure bois intègrent un isolant en laine de verre. Posés aujourd’hui à l’aide d’une nacelle, ils devraient être mis en place à l’avenir grâce à un matériel conçu en partenariat avec l’INSA de Lyon. Légèrement plus coûteuse qu’une solution classique d’isolation par l’extérieur, Bardfast se distingue par sa rapidité de mis en œuvre, une quinzaine de minutes suffisent en effet pour poser un panneau. Sa mise au point a nécessité un investissement de 500 000 euros. Il a été soutenu dans le cadre du programme d’investissement d’avenir (PIA). « Nous avons bénéficié d’une aide financière de l’ADEME à hauteur de 200 000 euros. Cela nous permet d’être acteur de notre propre développement et de ne pas attendre les innovations des industriels », souligne le chef d’entreprise.

Dans la même veine, l’entreprise coordonne le programme Es’Ope qui réunit un consortium de PME et d’organismes locaux. Sa vocation : développer, expérimenter et industrialiser des solutions constructives visant à massifier les rénovations énergétiques de logements. « ces solutions doivent aboutir à garantir des consommations énergétiques nulles après travaux », précise Dominique Aubry. Dès 2020, cinq démonstrateurs-maison individuelle, maisons en bandes, petit collectif, grand collectif et copropriété – seront mis à disposition par des bailleurs pour tester les solutions techniques des membres du consortium. Ce projet, soutenu dans le cadre du PIA, bénéficie de subventions de l’ADEME de 5M€ sur un montant total d’investissement de 10M€.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close Search Window